Pour une rentabilité optimale, le minage de bitcoin table sur une énergie meilleur marché. Je vous propose les principes à adopter.

L’achat du bitcoin selon le coût de production

Pour disposer d’une fourchette de prix appréciable, il faut comparer le coût de production d’une unité de bitcoin avec le tarif électrique le moins cher. C’est le cas de la fourchette basse.

Bien entendu, la fourchette haute illustre le coût d’une unité bitcoin comparée à un tarif élevé en énergie électrique. Il convient de mettre dans un tableau le coût de production par bitcoin pour s’y retrouver.

La solution à mettre en place

Il faut tabler sur un groupe cohérent au niveau du prix de l’électricité pour mieux gérer les coûts auxiliaires. Ces derniers incluent les salaires.

Il faut aussi spécifier le facteur de refroidissement des machines, plus compliqué à évaluer.

Le facteur du coût de production

En fait, le coût de production est la valeur plancher. Ce prix  descend rarement en-dessous du seuil limite, sauf en 2014.

Cette année particulière a enregistré un coût de production inférieur de 60 % par rapport au prix du bitcoin, du fait de l’éclatement d’une bulle.

D’autres évènements ont influé le coût de production. Fin 2012, le coût de production monte en flèche suivi de peu par le prix du marché.

Le halving est la cause principale de cette irrégularité. En 2013, la chute importante du coût de production fait face à la présence des ASIC sur le marché du ménage.

Les ASIC sont des machines de minage qui font place aux processeurs graphiques. Le coût de production a baissé jusqu’au réajustage du réseau.

Des données à prendre en compte

Modéliser une tranche de prix énergétique est une pratique courante lors d’un projet d’investissement. Un investissement doit considérer les variables de puissance de calcul et le coût énergétique.

Ces actions illustrent les fruits des travaux pour la production d’un actif numérique et la valeur en dollar ou autre devise de ladite action. Dans le cadre d’un marché efficient et compétitif, le prix de l’actif miné ne peut descendre en-deçà de la tranche de prix de production.

La démarche à suivre pour une rentabilité nulle

Si un produit n’est plus rentable, il faut viser un autre actif ou stopper la production. Cette démarche, similaire aux producteurs de pétrole si les cours chutent, permet de freiner les dégâts.

Ainsi, les réserves disponibles diminuent. Cela contribue à faire monter les prix.

Les indicateurs les plus fiables pour le bitcoin sont principalement le Bitcoin Production Cost sous la programmation d’Edwards, Vikram Arun ou Arthur Hayes.

Retrouvez d’autres bons plans ici.  

Crédit Photo : cryptonaute.fr & parismatch.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.