De nombreuses structures utilisent la technologie blockchain pour gagner en transparence. Je vous invite à connaître la démarche d’Alibaba pour sa filiale Koala.

Une meilleure intégration de blockchain

Alibaba est un leader du commerce électronique, d’origine chinoise. Il veut saisir l’occasion de proposer plus de transparence avec les atouts du blockchain.

La traçabilité est le leitmotiv sur Koala, une plateforme numérique d’importation, propriété récente d’Alibaba. Les usagers de Koala peuvent disposer des informations logistiques détaillées des articles qu’ils souhaitent acquérir.

Il suffit de scanner le code QR avec Alipay. Cela passe par l’intégration de la Blockchain d’Ant Financial.

Le mode de prise en charge sur Koala

Alibaba souhaite bénéficier de la prise en charge de la technologie Blockchain pour libérer les contraintes liées au commerce extérieur. Actuellement, de nombreuses incohérences sont observées entre les données de commande et les marchandises livrées.

Avec le blockchain, il sera possible de déterminer les responsabilités dans le cadre d’un souci d’approvisionnement. La fonctionnalité va procurer aux usagers une ligne de traçabilité de l’achat sur la plateforme.

Mis à part le QR code blockchain, la page va aussi proposer l’empreinte digitale anti-contrefaçon.

Les autres options avec la technologie blockchain

La traçabilité via le blockchain est dévolue à la plateforme Koala. Alibaba vise la desserte des commerçants et des services de publipostage à l’étranger.

Alibaba projette la couverture de 62 pays et régions. Il veut commercialiser 2 897 catégories de produits pour 7 432 marques.

Le perfectionnement des services est devenu le fer de lance d’Alibaba.

L’objectif d’Alibaba avec le rachat de Koala

Acquérir Koala de NetEase permet à Alibaba de percer le marché du luxe. Face à une croissance stagnante due à un effet plateau, le géant du commerce électronique chinois a acquis Koala pour 2 milliards de dollars.

Alibaba a ciblé la division de vente de produits de luxe importés. Le chinois a également pris une participation dans le service de musique en streaming.

Fondée en 2015, Koala est une boutique en ligne dédiée aux articles du groupe Kering, à travers des marques phares. Il s’agit notamment de Gucci, Shiseido, Burberry.

Ces articles proviennent majoritairement du système direct fabricant. L’objectif d’Alibaba est le ciblage d’une clientèle haut de gamme.

De plus, elle veut concurrencer Pinduoduo. Alibaba œuvre avec la société de Capital Investissement Yunfeng.

Le soutien du fondateur d’Alibaba, en la personne de Jack Ma est omniprésent. A l’heure actuelle, NetEase Cloud Music occupe 10 % de part de marché.

Crédit Photo : coindesk.com & thecointribune.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.