Avec l’essor du web et particulièrement l’envol du commerce en ligne, l’usage des cryptomonnaies se démocratise. Les devises virtuelles n’ont pas encore la reconnaissance des institutions financières et n’ont, donc, pas de statut juridique.

Toutefois, les commerçants sont complètement libres de les accepter comme monnaie d’échange ou de les refuser. Le nombre de commerces qui acceptent les paiements en cryptos s’accroit au fil des années.

Les monnaies virtuelles ont conquis tous les secteurs d’activité. Les détenteurs de portefeuilles virtuels peuvent même jouer à des jeux d’argent sur un casino en ligne qui accepte la cryptomonnaie.

L’utilisation des cryptomonnaies dans le commerce physique

La plupart des grandes enseignes commerciales dédiées dans la vente en ligne, à l’instar d’Amazon et Showrooprive.com ont adopté les cryptomonnaies depuis plusieurs années.

Aux USA, plusieurs grandes enseignes œuvrant notamment dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie, approuvent les monnaies virtuelles. La chaîne de café Starbucks a pour projet de développer sa propre devise virtuelle.

Au Japon, aux Pays Bas et en Allemagne, un très grand nombre de commerçants acceptent les cryptos. Dubaï prévoit de lancer l’EmCash : sa devise virtuelle.

De grandes enseignes commerciales françaises en phase d’approuver les paiements en cryptos ?

En France, des établissements de restauration, des bars, des espaces coworking, des sociétés spécialisées dans le domaine du web et certains commerces comme ceux du Passage du Grand Cerf ont adopté les cryptos depuis 2016.

A en croire les faits, plusieurs grands groupes français pourraient bientôt permettre à leur clientèle de payer en monnaie virtuelle. Lors de l’édition 2019 de l’événement Paris Retail Week, la société Global P.O.S, spécialisé dans l’édition de logiciels pour les commerçants, a présenté EasyWallet, un module d’encaissement de Bitcoins, en extension à la solution Easy2Play.

Les clients doivent effectuer les paiements en cryptos via l’application EasyWallet. Les Bitcoins sont ensuite convertis en Euros au niveau de la plateforme digitale.

Au moins 25 000 points de vente en France font usage d’Easy2Play. Ces boutiques appartiennent à plus d’une quarantaine d’enseignes leader dans leur secteur respectif dont Boulanger, Foot Locker, Cultura, Norauto, Maison du Monde, Conforama, Decathlon, Sephora.

Le dirigeant de Global P.O.S, Stéphane Djiane, a affirmé avoir réalisé des expérimentations depuis 2019 et entamé les négociations avec ses partenaires. Aucune annonce officielle n’a encore été faite à ce jour.

Payer en cryptomonnaie sur les plateformes de jeux de casino

Ces dernières années, les casinos en ligne connaissent un succès grandissant auprès des adeptes de jeux de hasard et d’argent. De plus en plus d’internautes novices sont même conquis par ces activités. Les casinos virtuels proposent différents modes de paiement.

Pour accommoder au mieux les internautes et conquérir davantage de joueurs, plusieurs plateformes ont mis en place des dispositifs spécifiques permettant les transactions financières en cryptos.

D’après les statistiques émanant d’une étude réalisée par l’Université of Cambridge, au moins 100 millions de personnes à travers le monde détiennent des cryptomonnaies.

Ces devises virtuelles ne cesseront, donc, de gagner de la valeur. L’adoption des cryptos dans le circuit commercial traditionnel pourrait représenter un véritable atout financier pour les enseignes de tous les secteurs d’activité. L’approbation des paiements en cryptos s’avère particulièrement avantageuse pour les entreprises qui ciblent une clientèle internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.