Je vous présente une entité qui veut conjuguer le monde de la crypto-monnaie avec l’écologie. Il s’agit d’une initiative écologique qui ouvre la voie à une transformation plus globale.

L’objectif premier d’Eco Start

Pour sa part, Eco Start propose un écosystème destiné aux divers projets engagés. En effet, le problème des coûts onéreux engendrés par les initiatives vertes ou éco-responsables ne doivent plus constituer des freins.

En fait, il faut considérer les atouts sociaux et écologiques afin que la donne soit inversée. Malgré l’absence ou le manque de financement des œuvres écologiques, il faut fournir un écosystème qui doit dynamiser le secteur.

Pour en apprendre davantage, consultez ici.

La confiance à titre de levier

En ce qui concerne les projets d’initiative verte, Eco Start se positionne comme source de confiance et de soutien, selon ses propos. En effet, la confiance génère de l’espoir.

Dans un monde global, les spécialistes de chaque secteur oeuvrent pour procurer des systèmes qui engendrent davantage de confiance. Cela va permettre d’initier les bases de la confiance via des données concrètes.

Il s’agit en l’occurrence de lutter contre la désinformation ou la manipulation des fausses données. Cela passe nécessairement par des contrôles transparents et totalement désintéressés.

Le modèle préconisé par Eco Start

Pour concrétiser son souci de source de confiance, Eco Start veut mener l’écosystème vers la mise en avant d’une nouvelle équipe d’entrepreneurs verts et promouvoir les initiatives mondiales vertes.

Face à l’opacité des conseils en investissement traditionnels, Eco Start souhaite se différencier. Pour ce faire, la firme veut être perçue comme un intermédiaire digne de confiance.

Elle se veut à la fois ouverte, fiable afin de garantir la couverture des besoins globaux. Ainsi, Eco Start veut la mise en place d’un écosystème global monétisé par le biais d’une blockchain.

Un projet mondial unifié avec Eco Start

Le projet mondial unifié passe par un écosystème numérique qui gravite autour d’une APJ ouverte et d’un token ou jeton. Il s’agit du jeton TER qui nourrit l’écosystème d’Eco Start.

En fait, le jeton TER assure la partie comptable et monétaire de l’initiative verte. En outre, le pré-ICO d’Eco Start a commencé.

Après la fin de l’ICO qui aura probablement lieu vers mars 2019, l’échange en ligne va faciliter l’échange de jetons à de crypto-monnaies à destination des utilisateurs et des investisseurs. En parallèle, une crypto-bourse sera créée.

Par ailleurs, la phase alpha d’Eco Start va passer par la tokenisation du TECO à partir de mai 2019. Ainsi, le fonds d’investissement va entrer en phase bêta, courant août 2019.

Pour en savoir plus, lisez cet article.

Crédit Photo : eco-start.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *