Je trouve que la blockchain poursuit son chemin de manière fulgurante. Néanmoins, le souci de confiance et de transparence demeure présent pour un déploiement satisfaisant.

La start-up Gig Tricks propose une solution innovante à travers un mécanisme porteur.

A propos de Gig Tricks

Gig Tricks est une start-up dédiée à l’intermédiation entre travailleurs indépendants et recruteurs. Pour relier ces deux entités entre elles, la start-up génère un environnement sécurisé et transparent.

Pour y parvenir, elle mise sur l’enregistrement en temps réel des missions réalisées par le sous-traitant. Cet enregistrement est effectué au sein de la plateforme de la jeune pousse.

Ainsi, Gig Tricks cible la mise en relation entre un pigiste et les entreprises qui sollicitent ses services. Un pigiste est un professionnel rémunéré à la tâche.

Pour obtenir plus d’informations sur le sujet, rendez-vous ici.

Les cinq produits contenus dans la plateforme Gig Tricks

Pour permettre aux deux parties d’établir une relation de confiance, Gig Tricks table sur un mécanisme infaillible. En effet, il faut être certain que l’entreprise est solvable.

En parallèle, le pigiste doit être doté des compétences requises pour la mission. Le mécanisme de la start-up est basé sur 5 produits spécifiques.

Avec Gig Tricks market Place, on peut dénicher l’employeur adéquat contre une tache « actée ». Sur Gig Tricks, le composant autorise le contrôle et l’authentification des profils.

Gig Tricks Social se soucie davantage de l’interaction. Pour sa part, Gig Tricks Learning propose l’amélioration et l’approfondissement des compétences avec la présence de spécialistes.

De son côté, Gig Tricks Point of Sale œuvre dans le hors ligne. Avec cette option, le pigiste enregistre sa productivité réelle dans la blockchain.

Les actions actuelles de Gig Tricks

Sur la plateforme blockchain de la Start-up, les avis et les commentaires des clients sont visibles sur le profil du freelancer. Cette possibilité est disponible hors connexion avec la preuve d’enjeu PoS.

Grâce à la solution de la start-up, les entreprises sont déchargées du problème lié au personnel. Ainsi, le recrutement de profils de talents est simplifié grâce à Gig Tricks.

Actuellement, la start-up établit son ICO qui porte l’appellation ITO ou Initial Token Offering. L’ITO de la jeune pousse est valable jusqu’à la fin de l’année 2018 via un Token GBTC, au standard ERC 20.

Le recours à une ICO pour une start-up

Pour une start-up, faire appel à une ICO autorise la levée de fonds pour un projet blockchain. Pour y parvenir, la start-up établit un dossier complet et informatif qu’on nomme le White Paper.

On peut y détailler, la plus-value potentielle, la répartition des tokens entre propriétaires et investisseurs, le smart contract et les coins à recevoir. Découvrez le mécanisme de l’ICO en lisant ceci.

 

Crédit Photo : news.bitcoin.com & twitter.com

Je suis tombé dans l’univers des cryptos un peu par hasard, un copain à moi faisait du minage de Bitcoin et autres. Je me suis vite interessé à cet univers qui me fascinait un peu j’avoue. Aujourd’hui je fouine, j’essaie de tout comprendre et de vous livrer mes analyses « éclairées » 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *