Je vous présente la plateforme d’échange Bisq, la référence en termes de décentralisation.

Elle autorise l’anonymat et la décentralisation.

A propos de Bisq

Bisq est une plateforme d’échange décentralisée focalisée sur l’achat et la vente de bitcoins en monnaies traditionnelles .La plateforme permet d’échanger du bitcoin contre des cryptomonnaies alternatives comme le monero.

Bisq se base sur un logiciel libre en source ouverte sur GitHub. Ce logiciel permet à l’utilisateur de se connecter directement au réseau pair-à-pair de Bitcoin et à celui de Bisq via Tor pour procéder aux échanges grâce à un protocole maison.

Bisq ne dépend d’aucun serveur central. C’est une plateforme d’échange totalement décentralisée. Le logiciel ne requiert aucune information personnelle en dehors de celles relatives au moyen de paiement.

Il gère un portefeuille local et que l’utilisateur est réellement propriétaire de ses fonds.

Le cas  des échanges

 Bisq permet d’acheter et de vendre du bitcoin contre de nombreuses monnaies fiat comme l’euro, le dollar USA, la livre sterling ou le réal brésilien. Par ailleurs,  il est possible d’échanger du bitcoin contre plusieurs autres cryptomonnaies, comme le monero, l’éther ou le litecoin.

Les moyens de paiement sont très divers. En Europe, Il faut citer le virement SEPA, le virement SEPA instantané, Revolut, MoneyBeam par N26.

Des services comme MoneyGram, Perfect Money, TransferWise, Uphold, Western Union sont éligibles

Les autres informations

Le protocole d’échange se base sur la chaîne de blocs de Bitcoin qui garantit son caractère hautement décentralisé. La sécurité de l’échange est assurée par un système de dépôt fiduciaire décentralisé.

Toutefois, cette décentralisation  comprend quelques inconvénients. Le protocole d’échange utilise la chaîne de Bitcoin et oblige l’utilisateur posséder du bitcoin pour en acquérir.

En effet, l’échange demande la mise sous séquestre d’une certaine somme pour assurer le montant pendant la durée de l’échange. Ensuite, les fraispeuvent être élevés, notamment à cause des frais de minage nécessaires pour utiliser Bitcoin.

Enfin, en raison de la complexité d’utilisation, Bisq possède une activité réduite par rapport aux plateformes d’échange centralisées avec peu d’ordres de marché. Malgré ses défauts et ses risques, Bisq offre un service unique.

 La plateforme rencontre tout de même un succès d’estime. Ainsi, le nombre d’échanges est en constante augmentation depuis le lancement de la version bêta, et le volume en bitcoin a  connu une forte hausse durant l’année 2019 avant de se stabiliser entre 50 et 100 BTC par semaine.

 Retrouvez d’autres infos ici

Crédit Photo : bisq.network & medium.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.