Les données médicales font souvent face à ces problèmes de récupérations et d’analyse. Je vais traiter de l’approche du National Cancer Institute, une agence américaine de la Santé et des Services Sociaux.

Cet organisme a récemment adopté une solution de génération de partage de données via la technologie Blockchain.

Une révolution pour le système médical

Habituellement, les données cliniques font l’objet d’un stockage et d’une gestion fragmentées qui retardent l’échange d’informations. Actuellement, ce nouveau projet va autoriser la mise en place d’un dispositif qui fait appel au Blockchain.

Ainsi, les multiples entités peuvent bénéficier du partage d’images médicales. Le projet valorise le transfert d’images ainsi que la génération d’une bibliothèque de données d’images médicales.

Ainsi, le nouveau dispositif va inclure à la fois le traitement des images ainsi que leur valorisation. Par ailleurs, le processus va aussi intégrer l’analyse et la reconstruction. Pour plus d’actus, rendez-vous ici.

L’importance de ce projet axé sur le Blockchain

La lacune en matière d’accès aux informations sur la santé constitue une contrainte. En effet, cette contrainte provoque des retards en termes de prise de décision de traitement.

Cela peut entraîner une compromission en matière d’évolution de traitement médical ainsi que des coûts supplémentaires, à travers les tests en double. En médecine, l’imagerie médicale est un facteur optimal du diagnostic.

En fait, l’imagerie médicale est une condition nécessaire pour une meilleure confirmation, une bonne évaluation et une documentation efficace concernant la progression des maux. Le recours au Blockchain va booster le partage immédiat des données de santé de façon pertinente et sécurisée.

Les apports de la plateforme Blockchain

Selon le National Cancer Institute, ce système de partage de données médicales est confié à Blockchain IBM Hyperledger. Le partage des données médicales cible la distribution entre les fournisseurs de soins de santé, les patients et la communauté de recherche.

Les enjeux du projet de partage de données médicales

Ce type de plateforme va permettre la réduction des retards dans la consultation d’informations médicales. Cela va donner la voie à une meilleure sécurisation de la vie privée de patients.

Ce type de blockchain privé est accessible exclusivement par les utilisateurs. Le projet intègre un contrat intelligent.

Ainsi, l’utilisateur peut décider qui accède à ses données médicales afin de modifier la décision à tout moment. Les chercheurs sont surtout concernés car ils disposent de peu de données sur les maladies rares.

Ainsi, les patients atteints de cette pathologie peuvent partager les informations de santé avec les chercheurs afin de simplifier la découverte de médicaments convenables.

Pour plus d’infos, cliquez sur ce lien.

Crédit Photo : healthcare.digital & twiter.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.