Un concept futuriste est proposé par NFT. Je vous livre le pari gagnant de la plateforme grâce à l’intelligence artificielle.

Une combinaison sans égale

Courant mai 2021, le studio Robert Alice et Alethea AI fondent le premier NFT intelligent ou iNFT surnommé Alice. Il s’agit d’un NFT qui repose sur un logiciel d’apprentissage automatique.

Il fait appel à un mode de génération de dialogue. Il se réfère du moteur Open AI GPT-3. Ainsi, il peut tenir des conversations simples.

Un apprentissage quasi –décentralisé

Le modèle linguistique d’apprentissage automatique est élaboré via un texte primaire. Ce document est la base du vocabulaire utilisé.

En parallèle, Alice apprend à partir de toute interaction avec le public. Ainsi, la base d’apprentissage du modèle est quasiment décentralisée.

A chaque changement de propriétaire, elle enrichit son lexique et ses possibilités de conversation.

Les composantes du modèle

Actuellement des images immobiles, des GIFs et des vidéos sont présents. Lors de la future Itération, l’utilisateur a droit à une interaction et un niveau d’intelligence dans le personnage ou dans la forme d’art.

Dans un avenir proche, le protocole permet de choisir un NFT. Il peut être transposé dans une infrastructure de smart contact. Cette action va fournir davantage d’intelligence et d’interactivité.

Les informations concernant le concept

Selon le CEO d’Alethea AI à travers Arif Khan, le premier iNFT est vendu pour 478 000 dollars sur le site de la galerie d’art Sotheby’s. De plus, les investisseurs participent activement à la vente du jeton d’Alethea AI.

La clôture d’une vente prisée de jetons a permis d’atteindre le montant astronomique de 16 millions de dollars. Le cryptosphère a regroupé une liste incroyable d’investisseurs de la planète.

Les soutiens en lice

L’opération est soutenue par Crypto.com Capital, Multicoin Capital et Alameda Research. Mark Cuban le milliardaire fan des NFT était de la partie.

Il parle du NFT en le comparant à un game changer au sein du marché de l’art. De plus, il a mis en avant une place de marché via NFT Lazy.com.

Il s’agit également d’une galerie d’art virtuelle.

L’objectif du financement d’Alethea AI

Le financement vise l’édification d’une infrastructure IA évolutive pour les NFT. Ainsi, il va pourvoir plus de dynamisme aux objets de collections numériques en termes de caractéristiques.

En fait, Alethea cible la démocratisation des objets interactifs à la fois attractifs et autonomes. Ils doivent être aptes à l’apprentissage et à l’évolution en tablant sur leur environnement.

Dotés d’une personnalité, les iNFT sont en interactions dans un univers parallèle, numérique boosté par l’IA. Une collaboration a lieu avec Open AI.

Retrouvez d’autres actus ici.

Crédit Photo : futura-sciences.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.