La cryptomonaie étend davantage les options pour les consommateurs. Je vous livre plus de détails sur la récente initiative de Paypal.

Les opportunités de Paypal

Après le lancement d’un service d’achat-vente de cryptomonnaie, Paypal va bientôt autoriser le paiement en monnaie numérique. Cela implique notamment le bitcoin, le litecoin, l’ethereum et le bitcoin cash.

Plusieurs millions de marchands sont concernés. Paypal veut passer à un stade plus élargi. La cryptomonnaie va évoluer de la classe d’actifs détenue et vendue vers les transactions dans le monde réel.

Le mode de fonctionnement proposé sur Paypal

En fait, les marchands ne reçoivent pas de cryptomonnaies. Paypal prend en charge la conversion en monnaie fiduciaire comme l’euro ou le dollar.

Un seul type de monnaie correspond à un achat donné. De plus, aucun frais de transaction n’est demandé.

Pour l’heure, le service est exclusivement réservé aux consommateurs américains et à 29 millions de commerçants qui acceptent le dispositif Paypal.

L’achat de bitcoins : mode d’emploi

Pour disposer de bitcoins, il faut ouvrir un compte via une plateforme d’échange de cryptomonnaies. L’achat est effectué via une carte bancaire ou un virement bancaire.

Dans l’hexagone, il faut contacter les exchanges Paymium, Zebitex, Savitex ainsi que les courtiers Coinhouse et ZeBitcoin. Par ailleurs, les commissions varient selon la plateforme contactée.

Il faut tenir compte du classement des plateformes en consultant les avis des utilisateurs.

D’autres infos concernant la cryptomonnaie

Le bitcoin n’obéit à aucune valeur officielle en termes de cours. Un indicateur permet de disposer d’une moyenne sur la totalité des plateformes d’échange de cryptomonnaies sur toute la planète.

En fait, le cours du bitcoin obéit à la loi de l’offre et de la demande.

Les utilisateurs du bitcoin

La plupart des utilisateurs sont basés dans les pays occidentaux. Les pays soumis à des inflations importantes concernent l’Argentine et le Venezuela.

Même si le bitcoin est prohibé dans certains pays, les sites de peer-to-peer autorisent des transactions masquées. Il s’agit de pays comme le Pakistan, l’Algérie, le Bangladesh ou l’Arabie Saoudite.

Les précautions à respecter

Le bitcoin demeure un actif à risques. A l’instar des actifs boursiers, il ne faut jamais investir si les pertes ne sont pas mesurées. Il faut toujours rester prudent avant de se lancer dans l’aventure.

Par ailleurs, il faut uniquement privilégier les plateformes reconnues pour une meilleure fiabilité. Cela permet d’éviter les sites trop spéculatifs qui promettent des taux élevés avec des risques mal calculés.

Enfin, il faut se tenir en veille en permanence sur les variations des cours de cryptomonnaies. Découvrez plus de conseils ici.  

Crédit Photo : phonandroid.com & journalducoin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.