Je vais traiter de la confusion récente entre ICO et l’acronyme ITO. En fait, ce sont des projets qui font appel à la technologie blockchain.

Actuellement, certaines entités font appel à des acronymes plutôt fantaisistes pour nommer l’ICO afin de se distinguer de l’appellation initiale.

A propos d’ICO et d’ITO

Le mot ICO découle de l’acronyme IPO ou Initial Public Offering. Au niveau des ICO, les offres en crypto-monnaie entraînent le terme Initial Coin Offering ou offre initiale de crypto-monnaie.

Pour sa part, l’acronyme ITO est utilisé pour Initial Token Offering. Pour cette fois, on met davantage l’accent sur les Tokens ou jetons.

Ainsi, le terme admet un sens plus large, plus polyvalent. C’est un acronyme beaucoup plus précis pour définir le projet, contrairement au terme plus général d’ICO.

En réalité, il n’y a pas de réelle différenciation entre les 2 termes qui reposent toutes sur le Blockchain d’Ethereum ou EOS. Il est préférable de conserver le terme ICO afin de ne pas désarçonner les investisseurs-internautes potentiels.

Pour tout savoir concernant ces acronymes, lisez cet article.

Les précisions concernant l’ICO

Une ICO est un dispositif de levée de fonds qui se base sur l’émission d’actifs numériques. En fait, ces actifs numériques sont échangeables contre des cryptomonnaies, au cours de la phase de démarrage d’un projet.

D’après cette définition, les actifs numériques sont nommés Tokens. Ainsi, les tokens gagnent en liquidité.

Ainsi, ils sont actifs dans le projet financé par l’ICO et la valeur est liée au service fourni par la société émettrice de l’ICO. Contrairement aux actions, les tokens ne constituent pas des parts de l’entreprise et relèvent davantage d’un droit d’usage du service.

Le mode opératoire des tokens

Lors d’une ICO, l’achat de tokens sert à pré-payer un produit ou un service en phase de développement. Selon les porteurs de projet, les tokens mis en avant sont rares.

En fait, il est préférable d’acheter les tokens au début du processus quand la valeur est encore faible. Avec ce dispositif, les participants sont invités à s’impliquer dans le projet.

Si le projet est un succès, les tokens acquis procurent une valeur financière supérieure à la valeur initiale d’achat. Ainsi, les « early-adopters » contribuent à la réussite du projet ICO.

En général, les ICO permettent de financer le lancement d’applications décentralisées ou des protocoles blockchain. En effet, les investisseurs tablent à la fois sur le côté spéculatif et l’aspect utilitaire.

Découvrez plus de précisions en cliquant sur cette adresse.

 

Crédit Photo : youtube.com & .thechinfamily.hk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.